Prélude et fugue

Publié le par Maayan

 

ffbeeb5b5bfb069c506f2068feb51aa9-d33muca

Prélude sur un air lent qui m'égare, d'extase j' en bois l'eau de mes larmes

 

En crechendo tu touches l'éternité, là où aucune prière, aucun oiseau ne volerait si haut

 

Même le silence tu désarmes, le froid de l'hivers devient chaud 

 

Et le vacarme des pensées se meurt en longue traîne de léthé

 

Je prierai les cieux pour que ce rêve devienne un semblant de réalité

 

Et j'irai voler sur les ailes d'une fugue aux allures d'oiseaux lyre

 

Tremblante d'émotion sur un air de passion pure et de sourire

 

Mariant  le prélude à la fugue, avec le ciel pour unique point de mire

 

Maayan

 

 


 

Commenter cet article

vivadevata 29/11/2010 11:24



Ha! Nostalgie quand tu nous tiens


Ce latent souvenir éthéré du divin


Egréné sur quelques notes


Te hisse un instant


Au dessus du paysage


Où ton regard se perd


Carte postale d'un monde


Où le rêve s'épenche


Par la force des désirs


Des émotions-actions


Délivrance s'approche


Avec l'épée du discernement


Afin que la compréhension se déploie.


 


*Inspire en toi


Ce qui est hors du rêve


La Source de l'existence


 


**Calmement observe


Tous ces rêves


Qui vont mourir


Sur la grève et


Déjà ta conscience


Va s'ouvrir.


 


Bienveillance à toi et en tous les coeurs.



manira 29/11/2010 03:27



Merci