Moi la Vie

Publié le par Maayan

 

 

 

fcc3fa44503d0dbba19d2a9f8377b1a6-d2zwv95.jpg  

 

J'ai Plongé dans ton silence pour y noyer ma mémoire

 

Et baisser les yeux pour occulter mon savoir

 

Pour te sentir au mieux, magie de l'Unité

quand dans un tour d'illusion, tu te fais deux

 

Vie débordante et envoûtante, si je te regarde en face

 

Déjà Tu es passée sans laisser de traces

 

Ondulante et frémissante tu serpentes les mondes m'imprégnant de ton essence 

 

Et si le temps d'un instant je ferme les persiennes de mon regard

 

Je crois ne plus te voir, mais dans le  noir tu vagabondes

 

Et t'étale de tout ton long en d'infinies fractales

 

Dans les airs, tu es l'agilité de l'aronde

 

Dans la mer, langoureuse vague océanne

 

Dans ton feu, tu purifies les pensées insanes

 

Et par mes yeux de chair tu observes les vies éphémères

 

J'aimerais sculpter comme Rodin

 

Suivre tes courbes, te caresser de mes mains

 

Mais voilà, subtile évanescente, comme un poisson

 

tu glisses, t'échappes et traces un invisible chemin

 

Vie que je Suis, sortie de nulle part allant vers l'infini 

 

Doucement celà se réveille dans mon esprit

 

Maayan

 


  



Commenter cet article

vivadevata 04/10/2010 11:07



Dans la bibliothèque


De tes souvenirs


Seul compte


Ce qui reste


Après l'incendie.


 


Déposant la mort et le chagrin


Aux pieds de CE QUI EST


Le vide disparaît.


 


Ce que regarde mes yeux


N'est pas la réalité


Seulement des phénomènes


Issus du pouvoir créateur


Mais ce qui vois en moi


Ce que JE SUIS est


En chacune et chacun


Est vision de la Clarté


La Présence de l'Eternel.


 


L'Ami qui marche à tes cotés.


Namasté.