Le rêve de l'ange

Publié le par Maayan

 

 

ange 

J'aimerais tant être éblouie par un soleil fauve de jalousie

 

Pleurer des perles de nacre, inondant un amant ivre de joie

 

Courir dans les herbes folles, humer senteurs et boire rosée

 

Danser pour un Seigneur dont je serais la courtisane

 

Rire à gorge déployée, écrire à main levée un mot d'amour

 

Ange innocent, vierge de peurs, je ne sais qu'aimer

 

Et voilà que je rêve de sensualité, d'un monde fort au toucher

 

Qui de mes mains enfin trouverais des matières douces à frôler

 

Maayan

 


 


 


 


Commenter cet article

ankh 06/04/2011 22:23



Je suis ravi d'instrument  : CELLO !


Ici vous pouviez jouer tres doucement


avec votre harpe en tit tendre canon


parce actuellement so trop trop triste


IL Y A ESPOIR RAVISSANTE ÉNORME ÉPOUSTOUFLANTE - QUAND -MÊME - N'est pas  !!!!


JE4 VOUS AIME MAAYAN LA SOURCE


ankh


 



ankh 23/03/2011 21:10



Marie  : 


Et ça ne m'étonnerait pas que les anges nous envient, parfois


 


Parfois ?



invité 23/03/2011 10:31



Magnifique !!!!


mais voyons c'est fait !!! il me manque plus les ailes  hi hi


Merci pour ce superbe poème


 


 


 



Maayan 23/03/2011 11:34



Merci Invité !!!!!



Marie 23/03/2011 09:47



"L'homme n'est ni ange ni bête, et le malheur veut que qui veut faire l'ange fait la bête". Blaise Pascal.


Souvent, le Cours me laisse perplexe quand il dit: "le monde n'est rien". En tant qu'êtres humains incarnés, pour le moment, les sensations nous sont infinimentsavoureuses et peuvent être
subtiles, et spirituelles. Et ça ne m'étonnerait pas que les anges nous envient, parfois. Bises, Marie.



Maayan 23/03/2011 11:34



Merci Marie, je suis bien d'accord avec toi, tout peut etre tellement beau à en pleurer, illusions à ne pas rater surtout, et à consommer en toute sensualité !!! bisous