Le crépuscule des Dieux

Publié le par Maayan

 

 

 

 

lune-grosse.jpg 

 

Combien Crépuscule au détour de l'ombre, frémissant sous un vent léger,

 

En ondes ciselées d'or tu te meut, combien j'aimerais fixer ta

 

beauté dans quelque opuscule, que je puisse à jamais frissonner de lire tes reflets danser sous le ciel des dieux

 

Et si Dieu me faisait la grâce de te faire rencontrer l'aurore, je me ferais païenne pour adorer tout l'or des cieux

 


 

 

Maayan


Commenter cet article

Marie 13/11/2010 15:12



Très beau. Marie.