Un seul regard

Publié le par Maayan

 

 

je-suis.gif

 

"Le regard par lequel je Le connais est le regard même

 

par lequel Il me connait  "

 

Maître Eckhart"

Voir les commentaires

Koan

Publié le par Maayan

 

rok-copie-1

 

 

Même obédience, même trace de silence

 

Quelque soit la race, le même atome de conscience

 

L' habit ne fait pas le moine si beau soit son ramage

 

L'oiseau n'est pas la  source de son plumage

 

Et en tournant les pages de cette humble histoire

 

Je te demande, des deux lequel est le plus sage ?

 

Qu'est il préférable  de l'éveil où de l'égarement ?

 

Maayan

Voir les commentaires

Chartreuse au jardin

Publié le par Maayan

 

 

rose

Chartreuse, parme de surcroît, tulipe en jupon de gitane

 

Cinq à six fois j'ai fait le tour du jardin au milieu de rien

 

Admirer comment seulement pour toi sur un air de pavane

 

Tu humes l'air précieux, t'enivres de ton subtil parfum

 

La question "qui suis je" pour toi ne se  pose pas

 

Tu sais d'instinct de reine que toi et le jardin sont " Même"

 

Quelle aubaine pour moi qui n'y comprend rien,

 

D'avoir sans pensée senti la fleur et comme Krishnamurti

 

Le dit si bien, dans le silence du coeur, une vision sans réflexion

 

Point.......

 

Maayan

 

 

Voir les commentaires

Insensé

Publié le par Maayan

 

 

consum.jpg 

Rêve temporel, depuis un certain jour sans lendemain

 

Toi qui as nourri en tous la chimère d'être éternel

 

Que deviendras tu lorsque dans quelques jours où peut-être demain

 

Le feu de l'Amour, la passion sans condition consumeront la chair

 

De la matière, comme Phaéton à quelques pas du soleil

 

Et par le Rien absorbé au sein des merveilles que je peux imaginer

 

Sommeil, rêve, éveil, comme un cycle de jeu impersonnel

 

Le jeu d'un Dieu crée en rêve, rêvant de réalité

 

Sourire ému de n'être rien de tout cela et pourtant tout à la fois

 

Soupir de joie de laisser jouer les pensées insensées

 

Et rêver une dernière fois de pouvoir avoir le pouvoir

 

d'en absorber Une  faisant croire à une quelconque vérité

 

 

Maayan

 


 


 


 


 


 


 


 


Voir les commentaires

Divine fragrance

Publié le par Maayan

 

cleo-copie-1.jpg

 

 

Au détour d'un rêve, à cette heure éternelle, bénie par un soleil d'ambre

 

Quelque part entre l'Inde et ma chambre

 

Je fus fascinée par une odeur  d'encens d'oliban et d'essences précieuses 

 

Une alchimie étonnante, évoquant tout à la fois une sensualité profane

 

Et une fragrance infiniment sacrée, secrète , intemporelle

 

Troublante comme une Hespéride au couchant

 

Je n'avais plus qu'une idée; reproduire cette senteur volatile et dense

 

Divin paradoxe qui plaît à mes sens

 

""   Lilââ "   est née de ce rêve insensé, où se mêlent encens  flamboyant, thé vert , fleurs du Levant,  poivre noir, agrumes, cèdre et patchouli 

 

Ivresse d'un amour entre Orient et Occident

 

Si ce parfum vous tente ......  je vous  enverrai  un échantillon

 

 

Maayan

 


 


Voir les commentaires

Du Tout au Rien

Publié le par Maayan

 

 

le-songe2.jpg

 

Froide solitude, sublime d'élégance silencieuse

 

Cherche chaleur du mirage, un double dans un miroir

 

Pourtant, il suffisait d'y penser et d'y croire

 

L'énergie suit la pensée et nous voilà fallacieux

 

Devenir deux, dans l'unique but de n'être plus

 

Jeu du Mystère révélé dans la chair, le rêve de Dieu

 

De la virtuelle réalité à la fausse identité, même pas un pas

 

Car rien ne bouge dans ce non lieu, juste un film devant mes yeux

 

"Le fabuleux destin Du Moi "

 

 

Maayan

 


 

 


 


Voir les commentaires