Jeux de mots

Publié le par Maayan

c999b68d.jpg

  

Les jeux sont faits, les dés sont jetés, mais l’illusionniste est repéré, et le magicien du partir revenir n’a plus qu’un souhait

Quitter un passé qui n’a jamais existé, et pourtant l’homme est un être d’habitude, il se pourrait bien que bon nombre aient encore le désir de refaire une partie. Choisir la zen attitude et miser sur le bon numéro

Mais tout cela ne sont que des jeux de mots, des illusions d'optique, mais de vie en vie, on oublie et le jeu devient sérieux

Maayan

 

Voir les commentaires

Tao

Publié le par Maayan

 

 

guide.jpg

 

Tous les doutes et les incertitudes que j’ai pu avoir ont fondu comme un morceau de glace

Et j’ai crié à haute voix : »c’est magnifique !

Il n’y a pas de naissance et pas de mort à laquelle on doive échapper

Pas plus qu’il n’y a de savoir suprême à conquérir

Ku-Mei-yu

Voir les commentaires

Mascarade

Publié le par Maayan

 

 

observateur.jpg

 

Un observateur observant l’observé, que voit il sinon lui seul déguisé 

Attiré par le plaisir de la mascarade, du rôle taillé sur mesure le temps d’une vie

Engoncé dans un costume étriqué auquel on s’habitue mais qui finit par s’élimer

Tous les jeux sont permis, alors pourquoi ne pas s’amuser, et faire comme si j’étais une multitude

Le seul piège du jeu, est l’oubli de ma solitude et qui me dit que je ne l’ai pas voulu, Que c'était le but du jeu ?

 

Maayan

Voir les commentaires

Valse de rêve

Publié le par Maayan

claudel vals021

 

Quelle belle illusion! Une cire perdue, un bronze unique, sur

une musique de Rêve. Une vision idéale, celle d'un couple

harmonique sur fond d'émotion.

Voir les commentaires

Souvenir d'un soir d'été

Publié le par Maayan

 

 

tango.gif 

 

 

Je me souviens....... j'adorais  danser le tango !

 

aujourd'hui se serait plutôt la danse dervich

 

Mais après tout pourquoi pas une valse soufi !

 

Juste une autre conscience, celle de se regarder danser

 

Maayan


 


 


Voir les commentaires

Le chant de l'Extase

Publié le par Maayan

 

NOUVEAU 0233

 

Elle aperçut dans les «  espaces aériens du midi » une figure humaine à deux visages superposes, lui dire : «  C’est moi l’énergie suprême, l’énergie ignée, c’est moi qui ai enflammé chaque étincelle de vie…. »

 

« J’enflamme la beauté des terres, je luis dans les eaux, je brûle dans le soleil, la lune, les étoiles….. »

 

«  Sans origine, sans terme, je suis cette vie qui identique persiste, éternelle 

 

Et si mon souffle, invisible vie, mainteneur universel, éveille l’univers à la vie

 

Il s’agit d’un symbole.

 

L’air et le vent maintiennent tout ce qui pousse et tout ce qui murit et rien ne s’écarte des données de sa nature »

 

Il lui dévoila les énergies cosmiques…les liens qui unissent l’homme à l’univers…

 

« Dans la rotondité de la tête, c’est la rotondité du firmament que l’on retrouve

 

La terre reçoit en tous ces points, l’action modératrice du soleil

 

L’homme est pénétré de même de l’action de l’âme

 

Hildegard von Bingen

Mystique, visionnaire, musicienne, guérisseur, découvre la physique quantique (11 ieme siècle)

Voir les commentaires

Manouchka

Publié le par Maayan

 

 

5848d9ff.jpg  

 

 

Pleure violon couché sur mon âme, je sais que ce long sanglot n’est que le prélude à des  larmes de joie. Toujours tu mènes la danse, nous mets en émoi

Et de nostalgie en folle cadence tu fais vibrer la corde sensible, celle qui  rappelle aux Roms  qu’ils sont fils du Ram autant que fils de l’Homme

 Danse, Manouche d’Orient, enivre toi  de ces airs venus des Balkans et réjouis-toi de ce mariage, de cette fusion entre toi et ton violon

 

Maayan

 

 

 

Voir les commentaires

Libre arbitre ou pas ?

Publié le par Maayan

 

 

mecanique.jpg

 

Un mécanisme d’une grande précision ? Une horlogerie décidant de la succession des évènements ? Libre arbitre, liberté conditionnelle ou fatalité ?

Nous aimerions tant détenir une réponse ferme et définitive et espérer tout de même que la personnalité soit à elle seule active

Mais voilà, la Conscience  laisse au mental le choix de l’imaginer et tel qu’il l’imagine, telle sera sa réalité

L’Infini ne peut se limiter dans une réponse car sans cela, il ne serait pas infini !

Et pourtant la moindre opportunité, la moindre ouverture dans ce mental limité, le don de soi en toute humilité, et voilà que la route pour nous  est tracée

 Nous voilà en pleine dialectique, paradoxe et confusion et ma conclusion serait que seul le mental exige une réponse et qu’en l’absence d’égo, qu’importe d’être libre ou dirigé

Nous sommes la vérité de chaque pensée à chaque instant dans un moment d’éternité et cette inlassable question appartient bien encore à la personnalité

Maayan

 

 

 

 

Voir les commentaires

Du rêve à la réalité

Publié le par Maayan

 

zorw8zdf

 

Que mon rêve t’atteigne toi le Rêveur, que nous  soyons Un en une éternelle fusion

Plus de tourmente, plus de question, ne plus imaginer l’erreur

N’être qu’un Cœur et perdre la raison

La mort  de l’illusion ne peut être que douce

Et en moi jaillit l’idée de la réalité, en quelque sorte un  rêve éveillé

Il suffirait de presque rien, d’un instant d’égarement, quelques étincelles de lumière

Dans mon cerveau incommensurablement petit au sein d’un univers béant

Mais le rêve n’est pas terminé, et j’aime encore la chose rêvée

Encore une ambition , composer une musique comme celle-ci, qui même toi te ferais pleurer

Maayan

Voir les commentaires

Ethnik

Publié le par Maayan

1051

 

Quelques notes, toujours les mêmes, de tons en demis tons, de teinte sombre en demi-teinte entre Sénégal et Mauritanie métissés, le son de la harpe là-bas, kora des jours anciens, rythme lancinant, déhanchement obsédant, deux cultures semblant à l’opposé,  ont réussi ce mariage entre profane et sacré pour le plus grand plaisir de l’occident.

Maayan

Voir les commentaires

Hommage à l'Ego

Publié le par Maayan

 

 

couple-corrige.jpg

 

Une Pensée actionnée dans un rêve, une descente lente et irréversible vers la forme,  qui seule permet de poser l’ultime question «  Qui suis-je »

Sortir de l’Unité, de l’absolu non identifiable me semble aussi merveilleux que d’essayer de l’atteindre

Comme un cycle perpétuel qui  se déroule sans notre volition, mais auquel nous assistons, nous faisant croire que nous y participons

Ego, on te déblatère, certains vont même essayer de te détruire ! Alors que le réveil se fait en douceur avec ou sans notre consentement

Ego, rêve ou réalité ? Est-ce que cela importe vraiment ?

Apprécions nous suffisamment de pouvoir  jouer à être qui nous ne sommes pas, car si nous n’étions que qui nous sommes, nous ne le saurions pas !!!!!!

Ego, si tu n’existais pas il faudrait t’inventer, mais tu ne peux pas, ne pas être, car grâce à toi l’Absolu peut se différencier, endosser de multiples personnalités qui dans leurs pseudo malheurs ont trouvé une raison de désirer retrouver l’Unité

Maayan

 

Voir les commentaires