L'impermanence

Publié le par maayan

Qu’appelez vous « sécurité » ? Un compte en banque, une assurance vie, une bonne retraite, un conjoint fidèle ? Et peut être également, un caveau, réglé à l’avance, pour y emmener avec vous trésors cumulés, et souvenirs  fanés.n53ueeq6-copie-1.jpg Mes petits, comment vous rappeler, que ce monde éphémère, cette vie factice, imaginée par vous, de telle sorte, que par vos déboires et insatisfactions constantes, vos questionnements sans réponses, vous amènent tôt ou tard, peu importe, à vous souvenir de votre immanence. Le jour est venu, très chers, ou aucune abondance matérielle, ne pourra vous satisfaire, et ou tout ce qui vous entoure, famille, relations, que vous avez cru à jamais indestructible, infaillible, ne comblera vos attentes. Ou tout ce que vous avez cru construire, persuadés, de leur pérennité, s’écroulera comme un château de sable. Pourquoi est ce ainsi ? Il est de la nature même de la Vie, d’être en constante transformation, tel un nuage dans le ciel, se forme, puis devenu informe, se dissout. N’y a-t-il donc, aucune sécurité, nulle part ? Je te le répète, mon enfant que les fruits de vos peurs, incertitudes, lassitude, déceptions, ces émotions inspirées par Moi, ont pour but, de vous faire accourir dans mes bras, dans mon Saint Amour, au  centre de vous même, là où se trouve votre seule vraie Sécurité, votre seul vrai Parent, votre seule et unique Réalité, et votre seul Enseignant.

 

Voir les commentaires

A propos des doutes

Publié le par maayan

2mah9moj.jpg

Ne comprenez-vous mes enfants bien aimés, que les troubles dont vous souffrez, proviennent de Moi. Une idée, une pensée, pourrait elle venir d’ailleurs, une seule pensée, qui ne fusse Mienne ?

Quelle prenne, l’aspect du doute, la couleur de la peur, ou qu’elle vous inonde de joie, c’est toujours Moi au travers de vous, Ais je une raison d’agir ainsi ? Ce doute, n’est il pas encore la preuve de votre manque de foi en ma seule existence ? et le jour, ou tu ne te soucieras que de notre Sainte union, et que tu ne sentiras plus le besoin d’aller puiser le réconfort dans les messages que tu imagines pour le moment, extérieur à moi, si beaux soient ils, ce jour là , plus rien ne pourras troubler la paix de ton Esprit. A chacun de vous, l’insuffle, les pensées et les émotions, les plus adéquates, celles qui  vous permettent à chaque instant, de savoir ou vous en êtes vraiment. Et j’agirai de la sorte, jusqu’au moment glorieux ou plus l’ombre d’un doute, ne pourra vous effleurez, quelques soient, les circonstances et les apparences que j’utilise, pour impressionner vos autres moi. Je Suis en chacun de tous, et vous êtes Un en Moi. Rien d’autre n’existe. Ce seul énoncé devrait suffire à évincer toutes vos incertitudes. Que chacun de vous se retire en son temple, et dans le silence, je murmure à l’instant même, ou j’inspire, selon votre capacité à me recevoir, le plus pur des Amours, les plus doux des mots, ou parfois même, une idée étrange, une pulsion inconnue . Accueillez mes enfants, en sachant que si vous ignorez Ma Raison, Moi je sais, pour vous . Pour Nous.

Voir les commentaires

Les enfants d'aujourd 'hui

Publié le par maayan


2-anges-copie-2.jpg

Parents de cette dimension, vous ne connaissez peut-être pas encore suffisamment, le très grand bonheur, qui vous est donné de concevoir et de mettre au monde d’aujourd’hui, des âmes d’une si grande pureté. Ces petits, si grand, dans leur souveraineté, feront avec vous, cette dernière partie du chemin. Il ne leur sera pas nécessaire de savoir parler, leurs sourires et leurs balbutiements, suffiront à vous recharger, à vous ressourcer en ces temps particulièrement difficile. Plongez vos yeux dans les leurs et ressentez, cette vibration, encore inconnue, il y à peu. Pour ceux d’un un âge plus avancé, patience, tolérance et amour inconditionnel, sont recommandés, car ces petits indisciplinés et irrévérencieux, sont les portes flambeaux d’un monde en gestation, et les représentants d’un monde en perdition, ils ont grandement besoin de votre amour, non de vos exemples. Ces petits portent l’empreinte, de l’Unité, leur esprit baigne dans mon saint amour. Et quelque soit leurs apparences, et leur comportements anachronique, je vous en conjure, faites leur confiance, même dans leurs choix les plus utopique. Ils sont sous ma garde et sous mes commandements, et cela au-delà de toute logique. Rappelez vous, « laissez venir à moi les petits enfants…… »

 

Voir les commentaires

La vérité

Publié le par maayan

red.jpg

Mes enfants, j’apprécie grandement, vos élans d’humanisme, vos effusions de tendresse, vos efforts focalisés, sur l’unité, que nous sommes. Mais il est un point, que j’aimerais souligner davantage, « la vérité, par-dessus tout » Pouvez  vous à l’heure actuelle, encore imaginer vous cacher mutuellement quoi que ce soit ? Et d’ailleurs, cacher quoi et à qui ? Vous savez intellectuellement, que cela n’a aucun sens, mais peut être serait il judicieux, de vous évertuer, dans votre quotidien, à jouer, toujours plus à ce jeu de la vérité, où plus aucune pensée ne serait intentionnellement camouflée. Que se soit par pudeur, par sentiment de culpabilité, ou sensation d’être violés dans votre vie privée, ou encore que vous vous sentiez attaqués  par un autre égo. Mes petits, vous ne pouvez rien me cacher, de cela vous êtes convaincu. Mais qu’en est il de vos relations, sachant, qui sont vos soi disant relations. Ne tombez pas dans le piège de la forme, vous confortant dans belles paroles, votre exaltation affective, est touchante, votre emphase, légitime, car il se déploie en cet instant même des ondes d’amour, d’une grande puissance, mais surtout, pratiquez cette vérité, ôtez vos masques, la mascarade des égos est terminée, ne vous mentez plus à vous-même, ce qui est la forme la plus subtile du mensonge. Mettez votre cœur à nu, et si malgré vos difficultés, vos intentions sont réelles d’agir ainsi, mon petit, je ferai en sorte que cela te soit  un plaisir, une joie toujours grandissante, d’être translucide, car c’est ce que j’attends de vous, et cette limpidité me permettra davantage d’utiliser mon précieux véhicule que vous Etes

Voir les commentaires

Christ d'Amour

Publié le par maayan

CHRIST-copie-3.jpg


Mon petit, je ne suis pas ce christ, mort sur la croix, comme l’ont véhiculé les églises. Et même, si il m’a fallu utiliser ce que l’on nomme, une projection holographique, ou un symbole projeté, ceci fut nécessaire, pour faire comprendre au monde de l’époque, la nécessité, de mourir à cette fausse identité, pour renaitre dans les bras du Père, délivré à jamais, de l’empreinte de l’illusion. C’est cela, le message de la crucifixion. Mais sachez aussi, que cette expérience d’homme, je l’ai menée, pas à pas avec vous et pour vous, et m’a amené en venant en ce monde, à rire, à pleurer, à oublier, tel que vous, tout ce que » je fus ». Mon petit, les temps ont changé, et mon Amour prend tellement plus de place dans vos cœurs, que le long parcours de l’initiation, et le pénible chemin de la passion ne sont plus nécessaires. Il vous est, à l’heure actuelle, en cet instant même, donné,de m’épouser, de vous, approprier, tout l’Amour du monde, le vrai monde, celui de la grandiose unité, dont nous sommes issus. La seule chose,  qu’il te soit demandé de faire , pour me rejoindre a jamais, c’est de défaire, tout ce que tu crois savoir à propos des choses et de Dieu et même de notre relation, car rien de cela, n’existe, et aucun mots si subtils soient ils, ne pourront décrire, la magnificence, du seul qui soit, « JE SUIS »

Voir les commentaires

Frère Jacques

Publié le par maayan

brel04

 Une pluie du nord, une grisaille de misères, une plaine triste à pleurer mais combien belle, comme tu l’as chanté. Mon frère de Bruxelles, inlassable dans ta quête, vulnérable et allant.  Sur cette plage mouillée sous le vent, à knokke,  entrelacés sous un ciel  trop bas, j’ai vu les vieux amants. Non loin d’une écluse, j’ai plongé mes yeux dans ceux d’un enfant, vu qu’il était fils de Sultan. Et pour ton dernier voyage, sur la banquise, près de mon cœur, sur un brise larme nommé Marquises, malgré mon désarroi, quand tu nous a quitté, Je t’aime, Jacques, toi sans foi ni lois.

Maayan

Voir les commentaires

L'Amour du PERE

Publié le par maayan

lune-copie-2.jpg


En cet instant Saint, mon Amour, plane sur  les mondes, et ma Lumière éternise chacun de tes désirs. Viens enfant de la brume, offre moi ton allégeance, et j’emplirai ton Âme  de milliers de lunes. Mon cœur est si vaste, que même l’infinitude ne peut le remplir. Amour de l’Amour si tu savais, dans ma mansuétude, je n’attends que toi.Ouvres les yeux, enfant bien aimé, et vois que de tes larmes, une irréalité, tu noies.Je murmure en toi à chaque seconde, et de ma tendresse infinie t'inonde. Père  suis devenu, et aime chacun de tes pas, mais tes jeux, ne sont qu'aléas, et dans cet espace incertain, tu tombes ,te redresses, déçue, de ne pas me voir au loin.Vois comme ton attente est vaine et ta recherche inutile, dans ce monde d'airain.Je suis si proche de toi, je t'enveloppe, t'étreins, et il te suffirait de penser, savoir et dire "Père, toi et moi, sommes UN "

Voir les commentaires

Hommage à l Esprit

Publié le par maayan

ange.jpg

                                           

A l'Esprit

Merveille des merveilles, le « Sans Nom » ne m’a point donné le verbe, pour décrire une telle compassion, et dans une coupe, ciselée de vermeil, je t'offre mon abandon. Ange de perfection, fils  de l'Unique, de moi, extirpes les symptômes, et dans ta gloire, fais moi partager ton trône. Moi, l'aventurier du temps et de l'espace, de ces grands voyages, ai oublié ta Présence, mais vers ton Palace, d'or et de perles d'amour incrusté, je reviens, et te promets, bientôt ne ferons Qu'UN.    Maayan









Voir les commentaires

Moi l'Ego

Publié le par maayan


attaque-copie-1


                           moi, l'Ego          


Ennemi, partout je te vois, sans trêve, de luttes en combats, glaive au poing , armure d’étain. De la guerre, je rêve. L'illusion est mon royaume, et de phantasmes en sarcasmes, attaque toute intrusion. Mais que vois je poindre au loin? Serait ce une Vérité, une Lumière, qui ma vie, mettrait en danger? Touché en plein centre de mon existence, aveuglé par cette éblouissante luminosité, fais un repli stratégique,et admets perdre le combat.Mais n'ai pas dis mon dernier mot,et plus vaillant que jamais, me relève moi "l'Ego"           Maayan

Voir les commentaires

Prière

Publié le par maayan

hk5grco8

Mon Père, étends ton règne sur mon cœur,    et de ton immanence, apaise ma douleur, que tes larmes d’amour, déversent sur moi,  ton amoureuse alliance. Amant Divin ne vois tu pas, mon Ame épleurée, dans l'univers glacé de ton absence par moi imaginée. Dans l'intimité du tabernacle, au plus profond de ta Présence, de ta miséricorde paré, reproduit le miracle de notre majestueuse Unité.     Maayan

 

Voir les commentaires

A christine

Publié le par maayan

christine.jpg

J’imagine, dans la blondeur des blés, androgyne, d’un lointain passé, guerrier épique, femme féline, grande prêtresse du magique. Etrange alchimie aux couleurs de citrine. Et Neptune, dans son parfait Amour, t’as enveloppée, d’une voix étonnement caline.Comment pourrais je exprimer avec pudeur, aphone,  tendresse au coeur, toute la saveur  de notre relation, et sous l'égide de Jupiter, implore pour nous la protection

Voir les commentaires

un voyage

Publié le par maayan

 
4quq9vmq

Un  voyage dans l'Astral

Sur les ailes du vent, dans ton indicible blancheur, cheval fougueux au firmament, porte moi en amazone, à ta crinière cramponnée, fais moi vestale, traverser incandescent, le monde lumineux de l'astral. D'émeraude d'agate et tourmaline, manteau d'hermine paré, Ange de lumière,irradiant de pureté apparaît, majesté des sphères éternelles et d'un amour inégalé, m'inonde, d'un monde sans pareil.    Maayan

Voir les commentaires

la musique

Publié le par maayan



 

La musiquejapon-copie-1


Par saccades, alanguie ou badine, elle court sur les cordes du vent, sur les touches d’ivoire. Comme un voile diaphane, une pluie opaline, une traîne d’organza, elle se joue les airs d’antan. De concertos en sonatines, de symphonies en partitas, vêtue de blanches et de noires, de doubles croches en avalanche, elle dévale, étourdie de tant de légèreté.Et sur une partition de Mozart, quel sublime mariage, quel heureux hasard, dans  l'infini du temps, juste une étincelle, celui d'un piano et d'un violoncelle.

Maayan

Voir les commentaires

A mon fils Samaël

Publié le par maayan

guerrier.JPG
                                     
A mon fils

Impétueux guerrier d'ombre et de  lumière fusionnées, fantasque, altier et tendre, sans loi, fier et brûlant sous la cendre, nul ne demeure dans ton aura, sans tomber sous l'indicible charme. Avec emphase, démesure au poing, sans armes, tu exaltes peines et passions
  , et  d'extases en négations, tu frayes ton chemin. C'est bien toi, mon "ARCHANGE SAMAEL" et pas seulement, comme ta Maman te voit.

Maayan

 

Voir les commentaires

Le verbe

Publié le par maayan

1cb515qc

Naissance cosmique

A l'aube d'un jour sans fin, venu de nulle part, dans l'iridescence d'un matin, myriade de diamants et joyaux embrumés. Au sein de  nacres opaline, de la matrice, je naquis. Dans cette incandescente mathématique, d'or et de souffre, peu à peu, évanescente, m'endormis. Langoureuse angélité, à mille lieux, d'un non point, de rêves en rêves, je pris pour réel, le temps d'une éternité, un merveilleux monde incrée.   Maayan

Voir les commentaires

La poésie

Publié le par maayan

japon.jpg

              Tout un poème

C'est une poésie, sans mots, ou peut-être une prose, seulement quelques rimes sur une page .
Sans un bruit, avec la délicatesse d'une rose,  d'une tendre caresse, elles retombent en pétales, et disparaissent dans l'oubli. Robe, de soie sauvage et lin doré se mêlent  en ramage et confond, aube fine et mariageEt seul dans ce silence, de vapeurs éthérées de nature à te livrer son message, tu seras émerveillé, C'est une poésie sans histoire...... Un peu comme un adage.           Maayan

Voir les commentaires

Ode à l'amour

Publié le par maayan

cp5kk95p


Mon autre Moitié

irréelle Entité, océan de rêve,  les Dieux de l'Olympe, ne m'ont pas épargnée . Que n'ais je connu plus tôt la dualité. Et dans la nuit blême de marbre glacé, de vies en vies , de villes en ports,  renaître sans cesse de tes désirs incarnés.   Mirage lancinant, éperdue,  le sourire de l'ange accrochée  au flanc de l'Amant.   J'exulte. Oh Dieu de l'amour, dans ta grande bonté, permets moi,  encore et encore,  de présent en passés,  de vies en morts,  de ne jamais oublié, mon Autre moitié.                 Maayan




          

Voir les commentaires

J'ai oublié qui je suis

Publié le par maayan

adfede1d
L'oubli


Au fond de ma mémoire, dans l'inertie du temps, comme un rêve, je jailli du Néant, et depuis sans trêve, le vague à l'âme, je cherche qui je suis. Que ne puis je combler ce vide qui m'étreint,  ta main je cherche, et nul ne peut consoler mon chagrin. Seul, dans cet univers sans forme, je  langui, et de troubles en oubli, déjà tu me pardonnes de n'être point au sein de ta Présence, car tu sais que jamais je ne fus sorti de ta Magnificence.        Maayan

Voir les commentaires

mer habillée au soir

Publié le par maayan


la-mer.jpg

Mer habillée en soir

Ecu
me blanche à midi, les écueils tu rases et déposes mousseline en gouttelettes, linceul de soie sau/vage. Chevelure éparse et dentelle de guipure, Étale au soir ta longue traîne, en légers remous ondule,  oiseaux rares accrochés au ciel, se mirent en ton miroir. Diaphane et vibrante, abrites au plus profond de toi , abysses et monde  ancien, souvenirs d’un autre temps. Et toi la Mère dans tes habits de velours,  du vert mousse au bleu hoggar, langoureuse et sauvage à la fois, berce et nourri tes enfants, dans l'infini du temps.    Maayan

Voir les commentaires

Ancêtres de mes ancêtres

Publié le par maayan


Noble guerrier de la savane 
index.jpg
le corps allant,sculpté de marbre noir, et la marche féline. Grand maître de l'Afrique,ta voix rauque scande les mots, et résonne en un lointain écho

 

 Ton chant est déchirant, et ton espoir , la puissance des vents. Marabou, tu implores, les esprits et déjoues les tabous, mais quand bien même, fier indigent, tu partages ton maigre repas, toi l'Africain, tu es le plus grand des Rois.     Maayan

 

image%201

Voir les commentaires

Imagine toute la beauté du monde

Publié le par maayan

 

Au sein du Néant, au centre du point Zéro, j’ai manifesté tant de beauté.

Moi le Jongleur, le Magicien, je joue, entre lasse, le temps et l’espace,

Illusionniste des pôles opposés, prisonnier, du temps qui passe, je rêve d’unité, mais sans souffrir, comment pourrais je m’en souvenir ?  Maayan

 

Voir les commentaires

L'ego imaginaire

Publié le par maayan


     L'Ego imaginaire

Fantasmagorie, suprême illusion, ascétère d'un monde sans fin, que suis je d'autre que l'ombre de ta Lumière, poussière de matière, dissident arrogant, et fier d'être qui je ne suis point, mais voilà, tu as touché mon âme, et devant toi je m'incline et affirme, "je ne suis rien de
moi
ns que "Toi"  Maayan 

connexion





 

Voir les commentaires

A propos de l'art de vivre

Publié le par maayan

znycefbk.jpg


Comment recevoir, la lumière, au moment, où l’on est submergé, par une émotion douloureuse ?

Un afflux de sang dans les cerveaux, provoqués, par une oxygénation extrême, serait pour le moment, serait l’astuce la plus rapide, pour apaiser l’émotion et simultanément, recevoir un surcroit d’énergie. Une respiration forte et totalement irrégulière, permet de déstabiliser, des croyances, fortement ancrées dans les cellules du corps. N’oublies pas que le corps est actuellement, le véhicule essentiel de l’esprit, et c’est là que sont cristallisés, tous les messages reçus au fil du temps.

« Le temps tourne sur lui-même, passant et repassant, toujours les mêmes scènes, la pellicule, devrait être usée par les années, Mais non, A chaque tournage, jamais démodé ! »

Tu peux considérer, ton corps, comme une décharge municipale, encombrée de résidus, de toutes sortes, pleine à ce point, que je ne peux m’y faufiler ! Mais si ton intention est elle, ces détritus peuvent être non détruit, mais recyclés, si c’est l’amour ou l’abondance que tu souhaites. Saches qu’il n’y a rien à faire, pour les obtenir. Mais seulement les recevoir, et ce sous forme de Pensée-lumière, pénétrant, au plus profond de tes cellules, car souviens toi, c’est ta personne qui cherche à faire l’expérience de l’abondance
Maayan

Voir les commentaires

A propos de la respiration

Publié le par maayan

connexionterredieu.jpgCroyance, volonté, respiration

 

Tu as peut être oublié, qu’une croyance est le résultat, d’un jugement perçu comme, contenant deux pôles opposés (amour-haine etc.).Hors ces pôles ne sont que pure illusion et n’existent pas hors de ce jugement. Ces créations, ne peuvent être détruites, mais transformées, et seule, la lumière permet ce pouvoir. Donc ce ne sera jamais par un acte de volonté, que tu pourras maîtriser quoi que ce soit, mais seulement en t’imprégnant de toujours plus de « Pensée, de Lumière »en » Etant et Recevant »Tu as si peu à faire !  et ta difficulté réside, dans le fait, que tu imagines toujours » devoir faire. »

Tu n’accordes pas suffisamment d’importance à ta respiration, qui est le cordon invisible par lequel je te nourri. Nul n’a besoin de méditations longues et ardues, contente toi de ressentir, comment, je te pénètre par ton souffle, c’est un acte d’amour entre Toi et Moi, et fais, l’expérience de l’émotion, qui contient une pensée unique, qui t’est destinée ! A ce moment, tu ne peux connaître la dualité, la peur, le jugement. Et là, les techniques du corps, sont en ces temps, les plus efficaces, respiration, mouvements, danse, rires, tous soins, tout amour, pour ce merveilleux véhicule, favorisera, la déprogrammation, de toutes les émotions indésirable,  qui empêchent la pérennité, du plus bel espace, dans lequel nous pouvons nous exprimer. Tu n’es pas satisfaite de ce message, tu ne le dis pas assez « unique » mais tu oublies que c’est toi qui as créé la difficulté en toute chose. Moi je ne connais que la « simplicité » et ce qui t’est demandé là, est en fait si simple, que cela te semble, à la fois trop compliqué ou beaucoup trop simple !! Pourtant, tu dis vouloir sortir de ces processus épuisants, et tu me demandes une technique simple et efficace, rapide et non violente, chose que je fais de mon mieux, pour que ton esprit puisse me comprendre et me recevoir. Alors, ne réfléchis  plus, « Respirer ou ne pas respirer, là est la question »

 

Suite du texte, pouvant intéresser les étudiants en Astrologie

 

Le sagittaire, à l’ascendant, inclus cette fonction de façon impérieuse, comme  accès à ma conscience. L’axe ASC des symbolise de façon générale, comment nous pouvons fusionner de façon concrète et pratique. Tu vérifieras également que l’aspect de conjonction de « soleil saturne », situé dans un axe de santé, amène souvent une altération des poumons, pouvant selon la gravité, aller jusqu’à une rupture physique d’avec moi. (De même, Mercure et Jupiter, symbolisé par l’axe 3- 9, si le processus n’est pas saisi.)Saturne étant l’hinibiteur,mais sa fonction spirituelle, dans le domaine de la respiration, est de permettre la prise de conscience, de l’identité de la personnalité accomplie et fusionnée, par le souffle divin. Tu peux également inclure, l’axe Bélier- balance, dans cette fonction respiratoire, l’exaltation des planètes en signe ,mettant l’accent sur la définition la plus haute de la fonction du signe ?C’est la raison pour laquelle, l’axe ASC-des, indiquera toujours , selon la position de Soleil et Saturne, le moyen le plus adequat,pour Me respirer. Saturne en signe indique aussi, le blocage émotionnel, et physique, plus suffisamment alimenté par le souffle. Respiration consciente, à l’endroit du blocage, est la clé qui permettra, de délivrer la charge émotionnelle, provoquant une douleur, à un endroit précis du corps. pratique. Tu vérifieras également que l’aspect de conjonction de « soleil saturne », situé dans un axe de santé, amène souvent une altération des poumons, pouvant selon la gravité, aller jusqu’à une rupture physique d’avec moi. (De même, Mercure et Jupiter, symbolisé par l’axe 3- 9, si le processus n’est pas saisi.)Saturne étant l’hinibiteur,mais sa fonction spirituelle, dans le domaine de la respiration, est de permettre la prise de conscience, de l’identité de la personnalité accomplie et fusionnée, par le souffle divin. Tu peux également inclure, l’axe Bélier- balance, dans cette fonction respiratoire, l’exaltation des planètes en signe ,mettant l’accent sur la définition la plus haute de la fonction du signe ?C’est la raison pour laquelle, l’axe ASC-des, indiquera toujours , selon la position de Soleil et Saturne, le moyen le plus adequat,pour Me respirer. Saturne en signe indique aussi, le blocage émotionnel, et physique, plus suffisamment alimenté par le souffle. Respiration consciente, à l’endroit du blocage, est la clé qui permettra, de délivrer la charge émotionnelle, provoquant une douleur, à un endroit précis du corps.
Maayan

Voir les commentaires

quel scenario?

Publié le par maayan

  Le scénario6wygzw2d.jpg


choisis... choisis quel scénario tu veux jouer... une fois pour toutes...et abandonne-toi, sans peur, sans doutes et en confiance... dis-toi que le nouveau scénario est non seulement possible mais qu'il est déjà là... regarde les pensées d'égo mais sache que ce n'est pas la vérité... seulement une expérience... choisis l'état d'esprit dans lequel tu veux être et embrasse-le entièrement

Voir les commentaires