Le seul moment où il est fondamental de vous éveiller de l'hypnose d'être est maintenant

Publié le par maayan


COMME UN ARC-EN-CIEL

 

Le bonheur ne se trouve pas avec beaucoup d'effort et de volonté,

mais réside là, tout près, dans la détente et l'abandon.

Ne t'inquiète pas, il n'y a rien à faire.

Tout ce qui s'élève dans l'esprit n'a aucune importance parce qu'il

n'a aucune réalité. Ne t'y attache pas. Ne te juge pas.

Laisse le jeu se faire tout seul, s'élever et retomber, sans rien

changer,et tout s'évanouit et commence à nouveau sans cesse.

Seule cette recherche du bonheur nous empêche de le voir.

C'est comme un arc-en-ciel qu'on poursuit sans jamais le rattraper.

Parce qu'il n'existe pas, qu'il a toujours été là et t'accompagne à

chaque instant. Ne crois pas à la réalité des expériences bonnes ou

mauvaises, elles sont comme des arcs-en-ciel. A vouloir saisir

l'insaisissable, on s'épuise en vain. Dès lors qu'on relâche cette

saisie, l'espace est là, ouvert, hospitalier et confortable. Alors,

profites-en. Tout est à toi, déjà. Ne cherche plus. Ne va pas

chercher dans la jungle inextricable l'éléphant qui est

tranquillement à la maison. Rien à faire. Rien à forcer. Rien à vouloir.

Et tout s'accomplit spontanémentmystere

Voir les commentaires

Le danseur tourne d’abord lentement puis très rapidement, jusqu’à ce qu'il atteigne une forme de transe, durant laquelle il déploie les bras, la paume de la main droite dirigée vers le ciel da

Publié le par maayan

Les musulmans soufis sont des personnes qui recherchent l'intériorisation, l'amour de Dieu, la contemplation, la sagesse. Il s'agit d'une organisation initiatique et ésotérique.

Souvent mis en opposition avec l'islam traditionnel par les Occidentaux et bien qu'en réalité les anciennes « voies » soufies aient fait l'intense promotion d'un enseignement très orthodoxe, le soufisme cultive volontiers le mystère, l'idée étant que Mahomet aurait reçu en même temps que le Coran des révélations ésotériques qu'il n'aurait partagées qu'avec quelques-uns de ses compagnons

En tant que notables, les soufis combattent au nom de l'islam le vice sous toutes ses formes, montrant justement par là leur aspiration à l'application pleine et entière des lois islamiques : boissons alcooliséesvin surtout –, haschisch, prostitution... Leurs luttes se sont souvent tournées contre ceux qui menacent de dévoyer la spiritualité des croyants, y compris des émirs licencieux.

Dès le début de l'islam, Abû Dharr, par exemple, un compagnon de Mahomet, s'est distingué par sa condamnation des puissants, qui lui a valu l'emprisonnement par les puissants de son époque.

Le soufisme a pour objectif la recherche de l'agrément de Dieu, la promotion du tawhîd – « science de l'unicité de Dieu ». Il combine la charia, la loi islamique, et la al-haqîqa, la vérité. L'adhésion au Coran y est un nécessaire préalable à la compréhension du monde. Les rites sont inutiles s'ils ne sont pas accomplis avec sincérité. Pour certains vulgaristes, le soufisme prône l'existence d'une connaissance cachée (ilm al bâtin) et un idéal de non-attachement aux choses de ce monde et de combat intérieur contre le vice. Ce dernier point est vérifié, mais le principe de ilm al bâtîn fait référence à l'acceptation par le cœur du verset qui pourrait être traduit par « rien ne ressemble à Dieu », et pour lequel Al Halladj fut renié et condamné par les musulmans alors qu'il prétendait être « confondu » avec Dieu.

Dans le soufisme, l'Être suprême est Dieu, auquel on accède – c'est-à-dire accéder à Son agrément – par l'amour de Lui. Les « clichés » occidentaux, à côté de ces vérités théologiques, sont nombreux : le symbolisme de l'arbre de la connaissance représente les progrès de la méditation et de la sagesse ; la barrière qui sépare l'homme de Dieu est symbolisée par la montagne cosmique (Qâf), une prétendue présence invisible de Dieu dans le cœur du croyant, poursuivie à travers l'expérience ascétique et l'union extatique (dans l'amour physique notamment) qui permettraient d'atteindre à l'amour et à la connaissance du Créateur : ce « soufisme » à la sauce occidentale est en fait un mouvement pacifiste qui utilise certaines idées reçues.

Le soufisme a partie liée avec l'ascétisme monastique chrétien, la religion zoroastrienne, voire bouddhiste ou hindoue, et les idées platoniciennes.

180px-Mevlevi-Derwisch

Voir les commentaires

la magie de l'Inde

Publié le par maayan

lord shiva front

Voir les commentaires

meditation

Publié le par maayan

Voir les commentaires

zen

Publié le par maayan

1080951.jpg"si tu veux comprendre l'esprit zen, commence maintenant , sans tourner la tete ,ni à gauche ni à droite, car pendant que tu fais celà, ce que tu cherchais a déjà disparu"

Voir les commentaires

n'oublie pas de mettre la video en grand écran

Publié le par maayan

Voir les commentaires

musique du mali

Publié le par maayan

Voir les commentaires

Un cours en miracle

Publié le par maayan

qu'est ce qui est réel et qui ne l'est pas?

Voir les commentaires

une radio très interessante !

Publié le par maayan

Archerhttp://icietmaintenant.info/player.htm

Voir les commentaires

zen

Publié le par maayan

plus tu fais silence etcoucher-de-soleil-dans-le-desert-de-thar-visoterra-16189t mieux tu entends

Voir les commentaires

10 ans de Sénégal

Publié le par maayan

p1000621small.jpgpeche1.jpgolive_mange_du_barama_768x1024_67v5yxga2p8o4ck4ksww0wkkw_3s.jpgponte-red.JPGECOLE-3.JPGECOLE.JPGsenegal-052.jpgsenegal-103.jpgECOLE-RED.JPG25072008-003-.jpgsejour-red.jpgpuit2-red.jpgDSC00950DIVAN REDbateau-red.jpg

TOUBA REDhamac1redsenegal 037BOUDAYE REDsenegal 125DSC00957case fleursredcieux red1

Quelques photos

Voir les commentaires

toute la musique que j'aime

Publié le par maayan

Quand l'âme se reconnait dans une oeuvre d'une telle pureté, les mots sont vain,et seule dans le silence de l'éternité, "Elle écoute"

Voir les commentaires